• L'AGEEM 36 est composée de :

    présidente : Angélique BOSC (école les 4 vents - MLK à Châteauroux)

    secrétaire : Élisabeth RUET (école les 4 vents - MLK à Châteauroux)

    relais académique : Sylvie RAVAT (école Montaigne à Châteauroux) & Joëlle GARSAULT (école Victor Hugo à Châteauroux)

    trésorière : Nathalie BOURDIER (école Jean Moulin à Châteauroux)

    relations avec les partenaires : Emmanuelle BORTOLUS (école de Palluau sur Indre)


  • L’association a pour buts :
    a. d’étudier toutes questions d’ordre pédagogique en vue du progrès et du perfectionnement de l’éducation dans les écoles et classes maternelles publiques, en dehors de toute tendance d’ordre politique et confessionnel.
    b. l’information et la formation concernant différentes recherches pouvant influencer le comportement pédagogique, sans, pour autant, préconiser de pédagogie
    particulière.
    c. et de façon plus générale, de défendre et promouvoir les droits et intérêts généraux des enfants et des équipes éducatives des écoles et classes maternelles publiques.

     

    L'AGEEM se compose de personnes morales, d'institutions concernées par l'association (et partageant les mêmes valeurs) et de personnes physiques :
    o de membres actifs : enseignants dans les écoles et classes maternelles publiques, conseillers pédagogiques, à temps complet ou non, enseignants en activité professionnelle spécifique à l'action pédagogique des écoles maternelles, membres actifs ayant pris leur retraite.
    o de membres associés : formateurs, psychologues, enseignants à d'autres niveaux que l'école maternelle, inspecteurs de l’Éducation Nationale, étudiants.
    o de membres bienfaiteurs et membres d'honneur : toute personne partageant les valeurs de l'association
    o de membres honoraires.


  • PROJET ça tourne carrément rond à l'école maternelle

    Les programmes :

      « En manipulant des objets variés, les enfants repèrent d’abord des propriétés simples. Progressivement, ils parviennent à distinguer plusieurs critères, à comparer et  à classer selon la forme, la taille, la masse, la contenance. »

     Objectifs prioritaires :

      Plus particulièrement les domaines  « Découvrir le monde » et « Percevoir, imaginer, sentir, créer », mais pas exclusivement

     -      plan, maquette, codage, symétrie, pliages

     -      travailler les points de vue par rapport à un volume

     -      travailler en 2D et 3D, construire en volume

    Des transferts dans d’autres domaines d’activités :

    - s’approprier l’oral : la description, l’argumentation, comparaison, vocabulaire lié à l’espace et aux formes

    - s’initier à l’écrit : intérêt de l’étude de l’espace et des formes pour la lecture et l’écriture…

    - devenir élève : « comprendre l’école par la mise en lien des apprentissages scolaires et des actes de la vie quotidienne.

    Les outils médiateurs d'histoiresle projet 2011-2012

    Les outils médiateurs d'histoiresConférence C. Berdonneaux

    PROJET ça tourne carrément rond à l'école maternelle lien vers photos de l'exposition 2011-2012


  • PROJET Gribouillis, graffitis, écrits et compagnie

    Pourquoi ce projet ?

    • Pour faire le point et confronter recherche et pratique ;
    • Pour réfléchir, analyser et faire évoluer ses pratiques sur des activités qui doivent être menées au quotidien
    • Pour reconsidérer l’activité graphique en lui donnant une dimension amenant l’enfant à poser son regard, à en accroître la sensibilité, tout en développant ses facultés psychomotrices
    • Pour bâtir des outils
    • Pour mettre en place des activités qui font sens
    • Pour réfléchir sur comment enseigner ces activités, comment mesurer les acquis vers une évaluation formative 

    Toutes ces questions, vous vous les posez !!!

    Venez réfléchir avec nous et participez au projet avec vos classes.

    Les outils médiateurs d'histoiresle projet 2009-2010

    Les outils médiateurs d'histoirespistes pour les classes

    Les outils médiateurs d'histoirestravail en GS


  •  

    PROJET Jeux coopératifs à partir de la littérature

    « Les jeux coopératifs proposent la poursuite d’un objectif commun à tout le groupe de joueurs. Cet objectif ne sera réalisé que par l’entraide et la solidarité de tous les joueurs. Tous doivent s’entraider, se concerter pour réussir. On ne gagne pas sur un adversaire, mais on gagne (ou on perd…) ensemble… »

    « Chaque jeu est introduit par une histoire à raconter aux enfants pour stimuler leur imagination : ils peuvent ainsi s’identifier aux personnages et se sentir plus impliqués dans le défi à relever. »

    « Les jeux coopératifs fonctionnent sur la communication et la concertation. Chacun à leur tour, les joueurs vont avancer un bateau, déplacer un pion, choisir un chemin. Les autres joueurs peuvent faire valoir d’autres propositions… Il faudra donc expliquer son jeu… ou se rendre à d’autres arguments et modifier son choix. Chaque mouvement du jeu concerne tout le monde et s’inscrit dans une démarche collective… »

    COOPERER, C’EST CONSTRUIRE ENSEMBLE

    Les outils médiateurs d'histoiresProjet 2007-2008