• Nous vous proposons le PROJET AGEEM 2015-2016 intitulé:

     "1001 chemins pour comprendre la littérature"

    Comment aider TOUS les élèves à entrer dans la compréhension des textes de la littérature de jeunesse ?

    Calendrier du projet :
    - 17 juin 2015 : réunion de tous les collègues intéressés à la médiathèque de CHATEAUROUX à 14h30 (présentation du projet, sélection d’albums potentiels parmi une large pré sélection, questions diverses sur le projet).

    - Inscription au projet de préférence avant les vacances d’été et au plus tard le 15 septembre.

    - Octobre : conférence de Véronique Boiron, inscrite dans le PAF, « APPRENDRE A COMPRENDRE ».

    - En novembre, décembre, voire janvier : animations offertes à la médiathèque. Les classes inscrites au projet sont reçues dans les médiathèques et bibliothèques de proximité pour une animation faite par les retraités de l’AGEEM à partir de médiateurs originaux permettant la compréhension d’albums. Chaque classe sera partagée en 3 groupes tournants, chacun pouvant bénéficier de 2 (ou 3) séquences différentes sur le temps d’intervention.

    - A partir de janvier ou février, travail dans les classes.

    - En mars ou avril, échanges d’outils entre classes pour valider les outils construits. Nous pourrons constituer des binômes de classes (intra écoles ou inter écoles) qui se transmettront leur outil de compréhension. Les binômes peuvent ou non se rencontrer pour partager, sinon s’envoyer le matériel.

    - En avril : des photos et des textes explicatifs des outils seront collectés pour constituer un fascicule permettant aux enseignants de préparer la visite de l’expo.

    - Exposition finale : à la médiathèque de CHATEAUROUX de Le Blanc   Du mardi 17 mai au vendredi 24 juin (dépôt des travaux sur place le 10 mai après la classe et le 11 mai après-midi pour Châteauroux/ Le Blanc à préciser).

    - Les classes visiteront l’exposition finale pour découvrir leur travail et celui des autres classes, …Visite interactive préparée par l’enseignante de la classe grâce au fascicule détaillé des productions. L’AGEEM mettra en place d’autres ateliers à utiliser de manière autonome.


  • Voici les différentes histoires créées par les classes participantes au projet 2013-2014 " à vos œuvres, partez!". Certaines de ces histoires (marquées d'un astérisque) sont à raconter avec le "tablier à conter".

    Numéro école - classe œuvre(s) choisie(s) Histoire
    1 Argenton GS souliers rouges

    01_Argenton_GS

    2 Jean Moulin MS souliers rouges

    02_Jean_Moulin_MS

     
    3 Nohant Vic TPS-PS-MS souliers rouges

    03_Nohant-Vic_TPS-PS-MS

     
    4 Argenton MS étang

    04_Argenton_MS

    5 Montaigne MS-GS étang

    05_Montaigne_MS-GS

     
    6 Prissac GS-CP étang

    06_Prissac-GS-CP

     
    7 Nohant Vic MS-GS étang

    07_Nohant-Vic_MS-GS

     
    8* la Pingaudière PS-MS-GS musicien  

    08_La-Pingaudière_PS-MS-GS

    9 Déols MS musicien

    09_Déols_MS

    10 Etrechet GS musicien  

    10_Etrechet_GS

    11 Déols TPS-PS repas

    11_Déols_TPS-PS

    12 le Grand Poirier MS-GS repas - coffret

    12_Le-Grand-Poirier_MS-GS

     
    13 Montaigne GS repas

    13_Montaigne_GS

    14 les Bordes TPS-PS Issoudun  
    15 Etrechet CP coffret

    15_Etrechet

     
    16 Neuvy Pailloux MS-GS bricolin

    16_Neuvy-Pailloux_MS-GS

    17 MLK MS-GS bricolin - tricoteuse

    17_MLK_MS-GS

    18 Déols GS patinage - coffret - homme au turban  

    18_Déols_GS

    19 le Grand Poirier MS-GS patinage

    19_Le-Grand-Poirier_MS-GS

     
    20 Montaigne MS patinage

    20_Montaigne_MS

     
    21 Etrechet CM1-CM2 bricolin

    21_etrechet_CM1-CM2

    22 Jean Moulin MS patinage

    22_Jean_Moulin_MS

    23 MLK tricoteuse

    23_MLK_MS-GS

     
    24 Etrechet CE1-CE2 échalier

    24_Etrechet_CE1-CE2

     
    25 les Bordes MS-GS tricoteuse

    25_Les_Bordes_MS-GS

    26* Saint Martial MS orage - berger couché

    26_St_Martial_MS

     
    27 Etrechet CM2 orage   

    27_Etrechet_CM1-CM2

    28 Bélâbre TPS-PS-MS paresse - gargilesse - occulus - travail

    28_Bélâbre_TPS-PS-MS

    29 Etrechet CM1-CM2 paresse   
    30 Montaigne PS occulus  

    30_Montaigne_PS

    31 Neuvy Pailloux PS-MS occulus - poupée - cassandre aux nuages

    31_Neuvy-Pailloux_PS-MS

     
    32 Etrechet CM1-CM2 poupée

    32_Etrechet_CM1-CM2

    33 Michelet PS-MS cassandre aux nuages

    33_Michelet_PS-MS

    34 Palluau TPS-PS-MS cassandre aux nuages

    34_Palluau_TPS-PS-MS

    35 Argenton GS cassandre aux nuages

    35_Argenton_GS

    36 Etrechet PS-MS cassandre aux nuages

    36_Etrechet_PS-MS

     
    37 Baudres TPS-PS-MS cassandre aux nuages

    37_Baudres TPS-PS-MS

    38 Michelet MS-GS cassandre aux nuages  
    39* la Pingaudière PS-MS-GS cassandre aux nuages

    39_La-Pingaudière_PS-MS-GS

     
    40 Victor Hugo GS cassandre aux nuages

    40_Victor-Hugo_GS

    41 Victor Hugo GS cassandre aux nuages

    41_Victor-Hugo_GS

     
    42 Victor Hugo GS cassandre aux nuages  

    42_Victor Hugo_GS

    43* Chézelles PS-MS carnaval

    43_Chézelles_PS-MS_version courte

     

    43_Chézelles_PS-MS_version longue

    44 Prissac TPS-PS-MS homme au turban  

    44_Prissac_TPS-PS-MS

    45* MLK PS-MS homme au turban - Rollinat  

    45_MLK PS-MS

    46* le Grand poirier MS-GS carnaval

    46_Le-Grand-Poirier_MS-GS

     
    47 Michelet MS-GS carnaval  
    48* MLK TPS-PS carnaval

    48_MLK_TPS-PS

     


  • à vos oeuvres, partez !

    Déroulement du projet 2013/2014 :

    -     Début novembre, lors de l’Assemblée Générale de l’AGEEM ouverte à tous les participants au projet, les photos des œuvres sélectionnées seront données aux collègues sous format numérique, pour faciliter l’exploitation en classe sans aller obligatoirement au musée.

     -    En novembre et décembre, « joutes de racontées » autour d’un ou deux tableaux, soit en classe, soit au musée, par des retraités de l’AGEEM (intervention gratuite pour les écoles), pour que les enfants voient qu’il y a plusieurs histoires possibles pour la même œuvre.. En cas d’intervention en classe, les œuvres seront projetées en grand format avec un vidéoprojecteur pour accompagner la « racontée ».

     -      En janvier, exposition au musée des œuvres destinées au travail des classes. Visites des classes au musée pour les écoles de proximité, Travail au vidéoprojecteur dans la classe pour les autres.

     -      A partir de janvier ou février, exploitation dans les classes

     -      Début avril, toutes les histoires inventées seront collectées pour les envoyer au conteur qui se les appropriera pour les raconter au vernissage de l’exposition des élèves.

     -      Du 10 avril au 31 mai, exposition des travaux des élèves, en les mettant à proximité de l’œuvre originale étudiée. Un coin vidéo projettera les histoires des enfants racontées en joutes par les collègues retraités formés à la « racontée ». 

    Les classes visiteront l’exposition finale pour découvrir leur travail et celui des autres classes, écouter les histoires inventées, faire la recherche de l’œuvre à partir des objets de la malle aux trésors…

     

    PROJET à vos oeuvres, partez ! lien vers les histoires créées

    PROJET à vos oeuvres, partez !  lien vers photos de l'exposition 2013-2014


  • PROJET ça tourne carrément rond à l'école maternelle

    Les programmes :

      « En manipulant des objets variés, les enfants repèrent d’abord des propriétés simples. Progressivement, ils parviennent à distinguer plusieurs critères, à comparer et  à classer selon la forme, la taille, la masse, la contenance. »

     Objectifs prioritaires :

      Plus particulièrement les domaines  « Découvrir le monde » et « Percevoir, imaginer, sentir, créer », mais pas exclusivement

     -      plan, maquette, codage, symétrie, pliages

     -      travailler les points de vue par rapport à un volume

     -      travailler en 2D et 3D, construire en volume

    Des transferts dans d’autres domaines d’activités :

    - s’approprier l’oral : la description, l’argumentation, comparaison, vocabulaire lié à l’espace et aux formes

    - s’initier à l’écrit : intérêt de l’étude de l’espace et des formes pour la lecture et l’écriture…

    - devenir élève : « comprendre l’école par la mise en lien des apprentissages scolaires et des actes de la vie quotidienne.

    Les outils médiateurs d'histoiresle projet 2011-2012

    Les outils médiateurs d'histoiresConférence C. Berdonneaux

    PROJET ça tourne carrément rond à l'école maternelle lien vers photos de l'exposition 2011-2012


  • PROJET Gribouillis, graffitis, écrits et compagnie

    Pourquoi ce projet ?

    • Pour faire le point et confronter recherche et pratique ;
    • Pour réfléchir, analyser et faire évoluer ses pratiques sur des activités qui doivent être menées au quotidien
    • Pour reconsidérer l’activité graphique en lui donnant une dimension amenant l’enfant à poser son regard, à en accroître la sensibilité, tout en développant ses facultés psychomotrices
    • Pour bâtir des outils
    • Pour mettre en place des activités qui font sens
    • Pour réfléchir sur comment enseigner ces activités, comment mesurer les acquis vers une évaluation formative 

    Toutes ces questions, vous vous les posez !!!

    Venez réfléchir avec nous et participez au projet avec vos classes.

    Les outils médiateurs d'histoiresle projet 2009-2010

    Les outils médiateurs d'histoirespistes pour les classes

    Les outils médiateurs d'histoirestravail en GS


  •  

    PROJET Jeux coopératifs à partir de la littérature

    « Les jeux coopératifs proposent la poursuite d’un objectif commun à tout le groupe de joueurs. Cet objectif ne sera réalisé que par l’entraide et la solidarité de tous les joueurs. Tous doivent s’entraider, se concerter pour réussir. On ne gagne pas sur un adversaire, mais on gagne (ou on perd…) ensemble… »

    « Chaque jeu est introduit par une histoire à raconter aux enfants pour stimuler leur imagination : ils peuvent ainsi s’identifier aux personnages et se sentir plus impliqués dans le défi à relever. »

    « Les jeux coopératifs fonctionnent sur la communication et la concertation. Chacun à leur tour, les joueurs vont avancer un bateau, déplacer un pion, choisir un chemin. Les autres joueurs peuvent faire valoir d’autres propositions… Il faudra donc expliquer son jeu… ou se rendre à d’autres arguments et modifier son choix. Chaque mouvement du jeu concerne tout le monde et s’inscrit dans une démarche collective… »

    COOPERER, C’EST CONSTRUIRE ENSEMBLE

    Les outils médiateurs d'histoiresProjet 2007-2008